Thomas Iser

Thomas Iser est né en 1987 à Metz. Artiste, photographe et peintre autodidacte, il souhaite, par son art, inciter les gens à utiliser et à canaliser leurs souffrances afin de réaliser leurs rêves.

Bien que plus connu pour son projet artistique global « Universal Humanity », l’artiste franco-luxembourgeois se forge aussi une réputation en tant que peintre. Grâce à l’utilisation de l'acrylique et de la peinture en spray sur des toiles, ses œuvres dégagent volontairement une certaine naïveté. Thomas semble canaliser une exubérance enfantine par son utilisation ludique de la couleur et son application rapide de la peinture sur la toile. Il est clairement inspiré par l’énergie et la rapidité du graffiti. Ses œuvres semblent se situer quelque part entre une fresque murale chargée et l’un des superflats débordants de Takashi Murakami. Elles incluent de nombreuses caractéristiques des deux styles : couleurs en bloc vives et contrastées, personnages et motifs récurrents (nuages, fleurs, briques).

En surface, les peintures peuvent sembler chaotiques, mais un examen plus attentif révèle une richesse symbolique et des tonalités sourdes qui minimisent l’intensité des couleurs. Elles sont profondément superposées, les images se confondant comme dans un palimpseste. Il existe une dichotomie dans les symboles utilisés : les fleurs et papillons stylisés sont par exemple placés à côté de crânes aux dents sanguinolentes, le mot « chaos » est écrit en grosses lettres de couleurs vives. Une telle utilisation de métaphores visuelles pour explorer les questions de la vie, de la mort et de la renaissance provient sûrement d'un lieu profondément personnel.

Thomas Iser